Livre : Affrontements

Pin It

Affrontements : Maxima les mémoires déchirées T4

https://www.amazon.fr/dp/B0876B97HW

Pour certains, la folie prend le pas sur la raison, ceci est d’autant plus grave lorsque des milliers de vies dépendent de leurs décisions.

Pour d’autres, le voile se déchire. La vérité émerge, avec elle la compréhension du passé, de leur rôle, de ce qu’ils étaient avant d’être là.

Pour ceux-là, la compréhension peut être totale, ou plus lente. Insidieuse, comme livrée aux méandres d’un fleuve tortueux, chargé d’embûches, plus ou moins long, plus ou moins facile, plus ou moins tolérant, mais cette mémoire qu’on leur avait volée revient, se reconstruit, dévoilant la nature monstrueuse de l’immonde projet dont ils ont été victimes.

Il reste que, pour quelques-uns, les souvenirs peuvent être plus destructeurs que l’amnésie. Tout dépend du rôle qui était le leur dans ce qu’ils avaient été autrefois.

À l’occasion du déjeuner, lorsque toutes les femmes de la petite communauté furent rassemblées, la Louve leur posa la question.

— Maxima, oui, Maxima, j’ai entendu parler de Maxima, mais je ne sais pas de quoi il s’agit.

— C’est une création de Sacha, affirma une grosse femme brune.

— Et qui est Sacha ? demanda quelqu’un d’autre.

— Sacha est un chef de… répondit la femme brune, un chef de, de… je ne sais pas. Elle secoua la tête, le mouvement agita sa grosse poitrine. Je n’en sais pas plus, Sacha a créé Maxima.

Une petite blonde affirma, elle aussi, avoir entendu parler de Maxima.

— J’ai cru comprendre qu’il s’agissait d’une idée. Une idée pour résoudre nos problèmes.

— Oui, nos problèmes ! La grosse femme renchérit, c’est ça, c’est exactement ça, je me rappelle maintenant. Elle donna l’impression de lire un slogan gravé en lettres d’or au fronton d’une institution. Maxima la solution, elle hésita, Maxima la solution

— Oui, fit quelqu’un d’autre, Maxima, la solution la plus intéressante que l’espèce humaine ait inventée pour éradiquer la violence qui est en elle.

— Je reconnais la citation.

— Et c’est signé Sacha.

— Oui Sacha, Maxima est l’œuvre de Sacha. Maxima la solution pour assurer le salut de l’espèce.

— Quelle espèce ?

— L’espèce humaine ! la nôtre.

— Son salut ? demanda Ahéla.

— Oui, son salut.

— Et notre salut, à nous, qu’en est-il ?

Personne ne répondit, personne n’avait de réponse.

Pin It
Cette entrée a été publiée dans Livres, avec comme mot(s)-clef(s) , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>