Un direct à l’estomac

Pin It

Au pied de l’immeuble, le tram marqua l’arrêt. La jeune femme descendit, fit quelques pas sur le quai. Les portes se refermèrent, et le véhicule emporta les rares passagers qui poursuivaient leur route. La sensation de froid arriva d’un coup, brutale, intense. Elle se plia en deux, hébétée, abasourdie, l’effet d’un direct à l’estomac.

Lisez la suite dans HATEYA

Pin It
Cette entrée a été publiée dans Livres, Vues Canada, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>