Sur la lande… la lune

Pin It

Heureusement pour les fugitifs la nuit était claire. Ils sautaient, trottaient, rampaient, ils faisaient en fonction de ce que le terrain leur permettait. La lune était haute et diffusait une lumière laiteuse sur la lande défoncée. Le sol n’était qu’un piège où ils se tordaient continuellement les chevilles. La fille marchait avec plus de difficultés, ralentie par le fardeau qu’elle maintenait serré contre sa poitrine. Le garçon allait devant, en éclaireur, il explorait le terrain, cherchant un meilleur passage pour sa compagne.

Pin It
Cette entrée a été publiée dans Livres, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>