MAXIMA – Les bateaux

Pin It

Les bateaux amarrés, les légionnaires quittèrent le bord et s’installèrent dans la caserne. Le village, comme ils l’appelaient, était constitué d’un fort massif qui enserrait le bassin des bras épais de ses remparts. La muraille était énorme, à la fois haute et large, des bouches à feu la garnissaient et dissuadaient les habitants des falaises de tenter une incursion. Elle constituait une protection particulièrement efficace des installations permanentes de la Légion en territoire ennemi.

Étaient aménagés le long des quais, deux bars, deux restaurants, un pour la troupe, un pour les officiers, un magasin d’objets de première nécessité et une salle de spectacle.

Le surnom de village était assez adapté. Au premier coup d’œil, le fortin de l’ilot de Xalova, les batiments autour, tout donnait l’apparence d’une paisible petite bourgade de pêcheurs.

Maxima Tome 1 – Point de départ

Maxima Tome 2 – Convergences

Maxima Tome 3 – Divergences

Commander

Pin It
Cette entrée a été publiée dans Livres, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>