Livre : Viol à l’étouffée

Pin It

Viol à l’étouffée : une nouvelle enquête de Mélina Gardin,

Un cadavre sous un échangeur autoroutier du Val de Marne, des vacances dans les Rocheuses qui se transforment en cauchemar et puis Le Tsunami. Celui qui dévasta la Thaïlande en 2004.

Bien commode d’utiliser les catastrophes naturelles pour dissimuler ses forfaits. Bien commode et pourtant.

Et pourtant pas si simple.

Pas si simple pour la policière qui connaît la victime, une ancienne collègue, mal dans sa peau, mal dans sa vie.

Pas si simple pour les parents des disparus qui veulent savoir, faire leur deuil, oublier ; tenter d’oublier.

Pas si simple pour le SDF, qui se croit le descendant de Saint Louis, de Rommel, qui imagine que Staline et Goering sont toujours aux commandes.

Pas si simple pour le tueur quand un surcroit d’incertitude s’ajoute au danger d’être découvert.

Le tueur ! Quel tueur ? Ils sont nombreux à pouvoir prétendre au titre.

***

Elle lui montra le miroir de la salle de bains.

-  Y’ a un truc écrit.

Elle s’était lavée les mains à l’eau chaude, très chaude, un peu de buée s’était formée sur le miroir. À la base on devinait une lettre, un H…

-   C’est quoi ?

Elle fit couler plus d’eau, plus chaude, avec plus de buée… d’autres lettres apparurent…

-   Help me ! lut Emma…

-   Ça veut dire quoi ? demanda Léo.

-   Au secours ! répondit sa sœur. Ça veut dire au secours…

Télécharger ebook pour kindle

Pin It
Cette entrée a été publiée dans Livres, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>