Lexington

Pin It

Lexington était une petite ville sympathique. L’académie militaire y occupait une vaste surface bordée d’espaces verts, plantée d’arbres probablement plusieurs fois centenaires, à l’ombre desquels se nichaient de splendides maisons de style georgien… C’est du moins ce qu’indiquait mon dépliant touristique. C’était dans ce lieu bucolique et ombragé que se tenait la chapelle en granit où reposait le général Lee. Après la guerre civile, le généralissime de l’armée de Virginie avait fini sa carrière militaire ici à Lexington. Il y avait, jusqu’à sa mort, occupé le poste de président de l’Université. L’établissement s’appelait d’ailleurs maintenant Université Washington et Lee.

Livre : Le suicidé du périph’

Pin It
Cette entrée a été publiée dans Livres, Vues USA, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>