John Wayne Gacy le tueur de Chicago

Pin It

John Wayne Gacy homme d’affaires respecté, affable et  généreux, était un fêtard accueillant, un démocrate convaincu, qui se déguisait en clown pour amuser les enfants des hôpitaux et permettait à des jeunes gens de se faire un peu d’argent par des petits boulots.

Gacy s’impliquait dans plusieurs organisations auxquelles il donnait tout son temps libre

  • membre du Conseil Catholique Inter-Club,
  • cadre dans le Federal Civil Defense for Illinois et le Chicago Civil Defense.
  • participant dans la Holy Name Society (une confraternité masculine encourageant la prière)
  • membre des Jaycees (organisation civique de développement personnel).

On  n’aurait pu imaginer qu’il aimait torturer et violer des adolescents, et encore moins qu’il en assassinerait trente-trois entre 1972 et 1978, et dormirait tranquillement au-dessus de leurs cadavres.

Vingt- sept cadavres ont été retrouvés dans le vide sanitaire sous sa demeure de Chicago et six autres corps ont été repêchés dans la rivière Des Plaines à proximité de chez lui. Les voisins se plaignaient d’odeurs venant des sous-sols de la maison des Gacy, qu’il avait essayé d’atténuer avec de la chaux et en prétextant avoir des problèmes d’égouts bouchés

La plupart de ses victimes étaient  des jeunes qu’il faisait travailler et qu’il choisissait dans son entourage. Il essaya de plaider la folie mais fut condamné à la peine capitale. Il fut exécuté le 10 mai 1994 par injection létale.

La  cellule que Gacy occupait à la prison de Joliet (Illinois, États-Unis) a été utilisée pendant le tournage de la célèbre série télévisée Prison Break.

John Wayne Gacy apparaît également, sous forme de caricature, dans un épisode de South Park en compagnie de deux autres tueurs en série, Ted Bundy, et Jeffrey Dahmer

Voir en complément Histoire du roman policierRoman policier: le thrillerLes 20 règles de Van DineLe roman noirCaractéristiques du roman policierTueurs en série – Serial Killer

Pin It
Cette entrée a été publiée dans Documentation, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>