Un bâtiment délabré

Pin It

Il revint vers l’embarcadère, reconnut l’hôtel en ruine sur sa droite. Il franchit le grillage, et se dirigea vers le bâtiment délabré. C’était drôle, elle était venue là, avait regardé les chambres aux fenêtres dévastées, la réception taguée, détruite, vandalisée. Il découvrit la pancarte avec le nom, Melinda, avec un seul L. Cet indice qui leur avait permis d’identifier le lieu. Il donna un coup de pied dans un caillou et revint sur ses pas. S’il en croyait ce qui traînait ça et là sur le sol, à la nuit tombée, l’hôtel devait accueillir une bien étrange population. Il repassa le grillage et rejoignit le quai, les touristes, les promeneurs en balade.

Pin It
Cette entrée a été publiée dans Livres, Vues France / Europe, avec comme mot(s)-clef(s) , , , , , , , , , . Vous pouvez la mettre en favoris avec ce permalien.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

*

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>