Livre : Le Cercle d’argent

Le Cercle d’Argent: nominé pour le prix Anguille sous roche

http://www.anguillesousroche.fr/salon-2014

Interview de Bernard Boudeau et Xavier Milan sur le site Web TV Culture: l’émission s’appelle « Dans les pas du Da Vinci Code »

http://www.web-tv-culture.com/26eme-printemps-du-livre-de-montaigu-644.html?PHPSESSID=c288e3eb69ae1d7c8c3257fd2ef796bf

Ce qu’en disent les lecteurs:

Passionnant roman et découverte pour moi de cet auteur étonnant : Bernard Boudeau. Jean Michel / Babelio

Une véritable course poursuite est engagée contre une secte  » Le Cercle d’argent  » avec à sa tête un gourou pédophile, en réalité marionnette dans les mains de dirigeants peu scrupuleux dont le véritable commerce est le trafic d’organes et qui n’hésitent pas à enlever tous les obstacles qui peuvent s’opposer à eux comme la petite fille d’une députée européenne . A leur trousse un aréopage hétéroclite comprenant notamment une journaliste suisse, un militaire français , un hacker et une mystérieuse Béatrice qui a plus d’un tour dans son sac… Leurs terrains de jeux sont les différentes guerres qui ont émaillées la dislocation de la Yougoslavie dans les années 90 .

Ce cinquième ouvrage de Bernard Boudeau ne nous laisse aucun répit, le rythme est soutenu et nous entraîne dans cette histoire très bien écrite et très bien documentée ; tel un film d’action vous n’aurez droit à aucune baisse de tempo jusqu’au dénouement ; pas de place à l’ennui non plus: on participe avec envie à cet enquête minutieuse d’espionnage menée par toute l’équipe et l’on assiste , témoin impuissant , à ces horreurs commises à quelques encablures de notre cher pays .

Continuer la lecture

Publié dans Livres | Marqué avec , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Sur la lande… la lune

Heureusement pour les fugitifs la nuit était claire. Ils sautaient, trottaient, rampaient, ils faisaient en fonction de ce que le terrain leur permettait. La lune était haute et diffusait une lumière laiteuse sur la lande défoncée. Le sol n’était qu’un piège où ils se tordaient continuellement les chevilles. La fille marchait avec plus de difficultés, ralentie par le fardeau qu’elle maintenait serré contre sa poitrine. Le garçon allait devant, en éclaireur, il explorait le terrain, cherchant un meilleur passage pour sa compagne.

Publié dans Lieux, Livres | Marqué avec , , , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Chicago : the loop

Le métro passa sur la voie en faisant son habituel bruit de ferraille. L’homme descendit à la station State-Lake, en plein Loop, le plus grand quartier d’affaires des États-Unis après le centre de Manhattan. Son habit était décontracté, d’allure sportive, depuis qu’il avait découvert Marlboro Classic, il faisait une fixation pour cette marque. Il était de taille moyenne, on devinait à sa carrure, à son allure, un homme rompu aux exercices physiques. Ses cheveux filasse ornaient bizarrement le sommet de son crâne. Ses yeux d’un bleu profond promettaient dans le même regard, à la fois la compassion et la férocité, la douceur et la sauvagerie.

Publié dans Encyclopédie Lieux, Lieux, Livres, Voyage USA | Marqué avec , , , , , , | Laisser un commentaire

Livre : L’homme qui aimait les tueurs

L’homme_qui_aimait_les_tueurs

« Je voudrais que vous enquêtiez sur moi, j’ai peur d’être en tueur un série, j’ai peur d’avoir un syndrome de dédoublement de personnalité … »

Gontier ne voulait pas de l’enquête que lui proposait cet étrange commissaire de police désavoué, Sylvain Macarie. Elle lui revint par le biais de la compagne du policier, Tina, Christine Prades la gérante du restaurant à la mode le « Laurier Nobilis »

Tina savait se montrer plus convaincante que Sylvain Macarie. Gontier finalement accepta de s’occuper de cette étrange affaire.

Ce qu’en disent les lecteurs :

http://www.cerclenoir.com/livre99.htm – L’homme qui aimait les tueurs

L’auteur nous entraîne à un train d’enfer et va nous laisser imaginer tout et n’importe quoi. Jusqu’au dénouement, Bernard Boudeau va nous tenir le bec dans l’eau. Ce bouquin est une vraie réussite, après « Méfie-toi d’Assia » chez le même éditeur, il était difficile de faire mieux. Et bien c’est fait, bravo !

Continuer la lecture

Publié dans Livres | Marqué avec , , , , , , | Laisser un commentaire

Corrèze

Il savait faire semblant d’être ailleurs alors qu’il était ici, en Corrèze. C’était un illusionniste des endroits. Il se fondait dans le paysage, se faisait couleur de muraille… Couleur de forêt pour la circonstance.

Publié dans Encyclopédie Lieux, Voyage France | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire