Les 20 règles de Van Dine

Pin It

Willard Huntington Wright publie sous le pseudonyme S.S. Van Dine. Il est connu pour avoir édicté les fameuses vingt règles pour l’écriture de romans policiers, publiées en 1928 dans The American Magazine.

Les règles de Van Dine voulaient figer le genre, en faire un jeu purement intellectuel, une résolution de problème, une joute entre le romancier et lecteur. Heureusement, les auteurs n’ont jamais cessé de contourner ou détourner ces étranges contraintes.

Continuer la lecture

Pin It
Publié dans Documentation | Marqué avec , , , | Laisser un commentaire

Caractéristiques du roman policier

Pin It

Caractéristiques du roman policier

Le roman policier, en argot le polar, est un genre littéraire, dont la trame est constituée par l’élucidation d’un crime en milieu urbain (en général). Le plus souvent il s’agit, d’une enquête policière ou encore d’une enquête de détective privé. Le genre policier comporte six invariants : le crime, le mobile, le coupable, la victime, le mode opératoire et l’enquête.

Continuer la lecture

Pin It
Publié dans Documentation | Marqué avec , , , , , , , , , , | 2 commentaires

Histoire du roman policier

Pin It

Histoire du roman policier

Lié à l’apparition de la civilisation industrielle et à l’émergence de la science positive, le récit policier change le mystère en problème. De ce fait, il se présente à ses débuts comme un genre strictement codifié, orienté vers la résolution d’une énigme.

Continuer la lecture

Pin It
Publié dans Documentation | Marqué avec , , , , | Laisser un commentaire

Livre : Fallait pas venir !

Pin It

Fallait pas venir    -  Un putain de polar agricole

https://www.amazon.fr/dp/B078ZJPKM4

Une disparition. Un cadavre dans une tourbière. Et puis la Josette, qui va et vient sur le chemin reliant la route au village. Des clapiers à l’ancienne école, elle voit tout, entend tout, sait tout et ne dira rien, jamais.

A quoi bon parler ? à qui ? Aux vacanciers du gîte ? aux Parisiens ? au cocu ? Personne a été les chercher. S’ils sont pas contents z’avaient qu’à pas v’nir.

Ni eux ni personne.

Citation :

Un craquement la fit bondir, l’épouvante revint, l’angoisse de la proie devant le prédateur. Fuir, toujours fuir. Ce fut comme un réflexe de survie, elle bondit en avant, filant à toute allure dans ce qui était parfois un chemin, parfois un sentier. La sueur dégoulinait de son front, collait à ses vêtements. Les battements de son cœur devaient atteindre des records.

La branche la cueillit en pleine tête. Un coup violent, son agresseur avait eu le temps de la voir venir, de calculer son élan. Lui connaissait les lieux, pas elle.

Elle tomba, roula dans la pente, glissa sur des feuilles qui lui firent comme un lit. La blessure à la tempe saignait légèrement. L’homme s’approcha. Il tenait toujours à la main le gourdin avec lequel il avait cogné.

Il s’accroupit, lui caressa le visage, promena une main sur sa poitrine, la glissa sous le tee-shirt. Le contact de la peau le fit frémir, l’excita. Il poursuivit son exploration, s’attarda sur les seins, sur le ventre. Les attouchements durent la réveiller, elle ouvrit les yeux, le reconnut. Il lui fallut un temps pour réaliser, pour comprendre ce qui se passait. Lui, penché sur elle, en train de la tripoter, de…

Le hurlement qu’elle poussa les surprit tous les deux.

L’homme se releva d’un bond. Elle prenait son élan pour hurler à nouveau. Il frappa, comme une brute, un coup, deux coups, d’autres. Il poursuivit avec la régularité d’un sonneur de gong, jusqu’à ce que le visage de sa victime soit totalement méconnaissable. Jusqu’à ce que ses yeux cessent de le regarder, cesse de lui dire l’horreur de ce qu’il venait de faire.

Pin It
Publié dans Livres | Marqué avec , , , , , , , , , , , , , | Laisser un commentaire

Livre : La file d’attente.

Pin It

La file d’attente : “Ne tuez personne avant votre tour, ça porte malheur…”

http://www.amazon.fr/dp/B01N7OU5E7

Questions à l’auteur

Q : Pourquoi ce titre la file d’attente ?

Parce, la queue, la file d’attente est un événement fréquent, propre à notre époque, un événement que tout le monde connaît, a connu, connaitra. Et puis, mis à part peut-être une terrasse de café, est-ce qu’il y a meilleur endroit pour observer ses contemporains, les décrire ? Il y donc au début cette galerie de portraits. Des gens, d’origine, de condition diverses, venus là avec leurs projets, leur histoire, leurs soucis,  rassemblés au même endroit, au même moment et qui vont partager quelques heures la même folle aventure.


Continuer la lecture

Pin It
Publié dans Livres | Marqué avec , , , , , , , | Laisser un commentaire